Musik_zwischen_den_Welten_N3496_freistellt_Kopie


Comment exprimer la sérénité dans une composition ? Un rythme à cinq temps (5/4), un ostinato sur les 5 premières harmoniques joué sur la viole et un ensemble de percussion inspiré des orchestres de gamelans de Bali avec hang, cloches, marimbas et effets électroniques. Enregistré au diapason la = 432 Hz. Photo Xavier Mignon.

 

Pascal Melchior, un ami musicien avait transcrit d´une cassette un morceau joué par un ensemble de balafons africain (Tanzanie ?). Son mode pentatonique est une base idéale d´improvisation et je l´utilise dans mon répertoire de concert. Le rythme très simple à 4 temps renvoie par un crescendo au premier temps absent… Autre détail intéressant : à cause de l´accord La = 432 Hz, la fondamentale (Ré) de ce morceau se trouve être à 144 Hz, qui est la fréquence de base de la planète Mars. Photo Xavier Mignon

 

 

Deux des compositions pour un dvd/spectacle à propos de l´Apocalypse de St Jean avec textes et photos de Xavier Mignon. C minor, 432 Hz


Tombeau - une douce introduction de 2´30 avec diverses cloches tibétaines, puis entre la viole et l´orchestre. Faut-il rappeler que c´est la Renaissance qui a inventé la peur de la mort ?

 


Far East est la dernière composition du DVD sur l´Apocalypse de Xavier Mignon. Dédié à mon ami Salim. La = 432 Hz. Photo Xavier Mignon

 

Les deux morceaux suivants ont été réalisés pour un projet interculturel dans les écoles à Augsbourg. Ce projet est arrivé au moment où j´avais l´intention de produire un CD avec des chansons traditionnelles françaises pour enfants. Ma fille Aurélie chante. Nous le terminerons le plus tôt possible, parce qu´il y a vraiment une demande, avec déjà plus de 5000 écoutes ! (c´est aussi en 432 Hz).

 

Une autre prochaine production en cours est le CD « The Wind Cries Satie » - des arrangements de Erik Satie (7 Gnossiennes + 1) avec violes, percussions et electronics

Entr_acte_Satie plus GZ

 

CD The Missing Link – 2013

CD The Missing Link 2013

« Des sonorités orientales s´installent dans l´espace, caressent l´oreille, flattent les sens.

Outre la chanteuse Indienne, c´est surtout un instrument qui transporte un exotisme insoupçonné : la viole de gambe. Comme le luth, elle a ses racines au Moyen Orient, était il y a quelques siècles très répandue à travers l´Europe, et est revenue dans l´univers sonore européen avec la mode de la musique baroque.

Le compositeur Gilles Zimmermann tire de cet instrument hybride des sonorités inattendues, modernes quoiqu´intemporelles, fragiles et pourtant puissantes. Son album « The Missing Link » mélange allègrement les sonorités orientales et européennes, parfois légèrement Rock, ou encore Jazz. »

 

(Peter Baier, Süddeutsche Zeitung)

Sucheta Ganguly, chant,
Probir Mitra, tabla,
Gaspare Sepio, claviers & accordéon
Gilles Zimmermann, violes de gambe acoustiques & électrique, claviers, percussions
extra sur 6 : Ulli Siebenborn, berimbao, Bic König, guiro

 

Copie physique sur Artmode-records - 14,90 €

Disponible online sur Bandcamp ( et aussi Amazon, I-Tunes, Spotify, Deezer, etc) - 9 €

(et ici dès que j´aurai réussi à faire fonctionner ce p. de plugin !)

Une version remixée en 432 Hz est aussi sur Magnatune



The Missing Link by Gilles Zimmermann

 

 

Past_projects_N3496_freistellt_Kopie

THE MISSING LINK 2007:

Ars_musica_M-L_030307-054

Verena Kronseder (Allemagne), viole de gambe

Rüdiger Maul (Allemagne), percussion

Temur Bukhnikashvili (Géorgie), basson

Giorgi Gvantseladze (Géorgie), hautbois

 

 

THE MISSING LINK 2005:

Trio_09_05

Verena Kronseder, viole de gambe

Bernd Mahne, violone

 

 

32-The_Missing_Link_2005_293

 

 

Verena Kronseder, viole de gambe

Doris Seitner, viole de gambe

 

 

Duo with Maria Cristina Hurtado (Columbia):

 

 

CD La Nuit Et Le Jour 1997

Cd_cover La_Nuit_et_le_Jour-320

1997 – première production, 2 compositions en 2 parties, pour deux violes et chant harmonique

(j´ajouterai les liens dès que…)

 

 

 

 

 

 

 

 

Transports - 1991 - 1999

CD_Transport cover

 

 

Musique de la performance du même nom, avec Eye Sample :
Max Bauer, percussions
Suzanne Bunz, chant
Angelo Kaunat, scénographie, photos
Burkhard Kienzler, saxophones bariton et soprano, flute
Ellen Raab, mime et danse, choréographie
Sophie Wendt, danse et mime
Gilles Zimmermann, composition, programming, basse, piano, claviers, percussions

Musiciens additionnels en studio :

Cornelia Fröschl, violoncelle (solo dans Auftauchen)
Michael Kurz, violoncelle, clarinette basse, flute basse
Enregistré Live au Festival Tollwood de Munich, juin 91 & et au Studio Vates 92/93

Ingénieur (live & studio): Gerhard Vates

Mix & production: Gilles Zimmermann 99